Depuis quelques jours, en fait depuis que Gérard Mourou a reçu son prix Nobel de physique, je vois passer ce tweet, retweeté régulièrement car annonciateur, semble-t-il, d'une révolution dans la gestion des déchets nucléaires. #Thread
En premier lieu, l'article de la Tribune reprend le verbatim d'un article de l'excellente revue @FR_Conversation , article que je me permets de partager ici.
theconversation.com/conversation-a…
Comme beaucoup, je me suis également dit, "Fichtre, si c'est vrai, ça va changer beaucoup de chose, d'autant plus à l'approche du débat sur le PNGMDR où il sera - encore - question de Cigéo. Imagine si ce procédé était vraiment efficace". Du coup, je me suis lancé sur la biblio.
En premier lieu, Gérard Mourou n'a pas publié sur le sujet. Il dit dans l'interview avoir lancé un projet avec le CEA, mais ce projet n'est visiblement pas encore passé dans sa phase opérationnelle. Il est surtout un spécialiste des lasers, et je suppose donc que le CEA
apportera ses compétences en matière de physique nucléaire et de gestion des déchets.
Maintenant parlons un peu Science.
- De quoi est-il question ici?
- De transmutation pardi?
- C'est quoi la transmutation?
- De l'alchimie qui marche.
La transmutation a été observée pour la première fois en 1941, où des chercheurs de Harvard ont réussi à transformer temporairement du mercure en or et en platine en bombardant le mercure avec des neutrons rapide.
journals.aps.org/pr/abstract/10…
Depuis, l'essor de la physique nucléaire fait que ce type de transformation physique est courante. Le principe est d'irradier un matériau avec au choix neutron/proton/électron/photon/vrai thon, et que ce bombardement vienne changer la structure du noyau en l'excitant ou
en absorbant la particule incidente. Et quand on a un trop plein, la solution est universelle, on se débarrasse du trop plein. En se délestant d'un élément de son noyau la cible va changer de nature, et du mercure peut devenir de l'or par exemple.
- Mais qu'est-ce que les déchets nucléaires ont à faire avec de l'alphysique?
- Que sais-tu sur les déchets nucléaire petit?
- Ben rien, à part ce que j'ai lu sur le service pub.
- STOP! Arrête, tu risques de blasphémer en parlant de journalisme de service public sur le nucléaire
- Avant de répondre à tes question, je te conseille d'aller lire ceci, c'est très instructif, très bien écrit, digne d'un Goncourt ou d'un Nobel de Littérature.
- Ayé, j'ai fini. Si j'ai bien compris, la transmutation a été envisagée comme moyen de diminuer la radiotoxicité de certains déchets nucléaires mais a été laissée de côté faute de preuve de bon fonctionnement à l'échelle industrielle. C'est ça?
Et oui, la transmutation n'avait pas été retenue, c'est que son industrialisation n'était pas possible en l'état. Maintenant, regardons ce à quoi pense Gérard Mourou, et allons faire un tour le 31 janvier 2000, quand K Mbappé avait un an, un mois et dix jours.
(c'était accessoirement le dernier jour où la durée légale du travail était à 39h en France, c'est dire si c'est vieux). Ce jour-là, deux articles sont publiés dans le très célèbre Physical Review Letter, portant tous les deux sur des réactions photonucléaires induites par laser.
Pour faire simple, ils ont réussi à faire de la fission nucléaire sans source primaire de neutrons. En effet, quand on veut faire de la fission, on a en général une source de neutrons qui irradie de l'uranium, qui se casse, et tout le tralala qui s'en suit.
Ici, pas de neutrons, on utilise des lasers!
Mais c'est un peu tricher, car on va illuminer - c'est le terme idoine quand on irradie avec des lasers, des UV ou des infrarouges - une cible, en général du tantale ou du cuivre, qui va avoir très très chaud et qui pour refroidir va émettre des photons assimilables à des gammas
en terme d'énergie. En gros, les métaux, quand ils ont chauds, ils transpirent du gamma, et ce sont ces gammas qui vont aller taquiner l'uranium placé très opportunément derrière. Ces photons vont réussir à fissionner l'uranium comme dans nos bon vieux réacteurs nucléaires.
Ce résultat est une première car il montre expérimentalement que la fission est possible sans source de neutrons. Par contre, c'est pas vraiment industriel car le laser en question a délivré 50 J sur une durée de 1ps, soit une puissance de 50 TW, soit 50 000 000 000 000 W.
Quelques années plus tard, en 2003, à une époque ou le premier album de Norah Jones est en tête des ventes, une équipe va publier un autre résultat, qui va lui nous intéresser beaucoup plus.
rd.springer.com/article/10.100…
Il y est question de transmutation de l'I129, produit de fission régulièrement trouvé dans les réacteurs.
- C'est quoi un produit de fission?
- Quand on casse l'uranium pour faire de l'énergie, il reste quoi?
- Ben d'autres atomes.
- Et comment on les appelle?
- A tarte!
-???
- Ben oui, on les a "pelle à tarte"
- Euh on les appelles produits de fissions?
- Oui, c'est ça!
Reprenons, nos cousins germains ont transmuté de l'iode 129 avec des lasers, avec un processus équivalent, utilisant le même gros laser, synthétisé en image (tirée de l'article) :
Le résultat est totalement différent des PRL de 2000 car on ne fait plus de fission, on transmute vraiment. Le gamma vient réagir avec l'iode 129 et en sortie, on a de l'iode 128 et un neutron. Ce même iode 128, lui même radioactif, va devenir du Xe128, stable.
Petit entracte, pour cause de thread trop long. La suite ici :
Petit ajout suite à une précision de @Sdavid_IN2P3. Actuellement, dans les centrales françaises, l'iode est rejeté dans l'environnement et n'est pas comptabilisé comme déchet.

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Alexis Quentin

Alexis Quentin Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @AStrochnis

Oct 8, 2018
L'iode 129 a une période de 15 millions d'années, là où l'iode 128 a une période de 25 minutes. Il disait quoi notre prix Nobel dejà ? " La durée de vie de ces déchets est changée fondamentalement : on peut la réduire d’un million d’années à 30 minutes !"
Ça ressemble furieusement à la même chose, non? Après, peut être est-ce intéressant de transmuter cet iode 129. Ben pas vraiment, car l'iode 129 représente 5% des produits de fissions, qui représentent eux-mêmes 5% du combustible usé.
La production annuelle d'iode 129 se compte en kilogrammes, donc pas de quoi fonder une filière industrielle dessus. Malheureusement, je n'ai pas d'infos supplémentaires sur le projet de notre prix Nobel de physique, mais à moins de trouver des réactions photonucléaires
Read 10 tweets
Sep 11, 2018
Chose promise, chose due, parlons de granite, d'argile et de stockage de déchets nucléaires. #Thread
Si vous me suivez depuis quelque temps, vous savez que j'ai déjà parlé de la Loi Bataille qui servait à déterminer quelle serait la méthode de gestion de nos déchets nucléaires. Si non, vous pouvez aller voir là :
Maintenant que vous avez les pré-requis, on peut commencer. Donc, @Andra_France a du travailler à trois méthodes pour gérer ses déchets, comme demandé par la Loi Bataille. Pour surveiller ces travaux, une commission ad hoc est mise en place, la Commission Nationale d'Evaluation.
Read 26 tweets
Aug 30, 2018
Depuis ce matin et la "fuite" d"un rapport préconisant la construction de 6 EPR, je vois pas mal de choses fausses, malhonnêtes, de personnes mal informées, qui ont peur, et un @TristanKamin en surchauffe. Je vais donc me fendre d'un petit fil pour donner quelques infos.
D'abord une déclaration d'intérêt : je travaille pour un des très gros du secteur nucléaire, et en particulier dans le domaine de la déconstruction et de la gestion des déchets nucléaires. Selon certaines classifications, je suis donc un dangereux membre du lobby nucléocrate.
Ensuite, ce qu'on sait du rapport, tiré de la "source primaire". Un rapport commandé par B Le Maire et N Hulot préconise pour différentes raisons la construction de 3 paires d'EPR à partir de 2025.
lesechos.fr/industrie-serv…
Read 22 tweets
Jun 13, 2018
Troisième épisode de notre série consacrée aux études épidémiologique portant sur les cancers autour du CSA. Intéressons-nous maintenant à l'étude de 2018, dont je remets le lien ici : invs.santepubliquefrance.fr/Publications-e…
Donc, suite à une première étude de l'INVS, il a été demandé de suivre l'incidence du cancer du poumon chez l'Homme autour du CSA (le centre de stockage de l'Aube). La première étude a mis en évidence un excès de décès, mais sans qu'il soit possible de l'imputer formellement
à la présence de déchets nucléaires. du coup une étude complémentaire a vu le jour, en rajoutant la période 2008-2012 pour la mortalité et 2009-2012 pour la morbidité. Les métohodos utilisées sont les mêmes que pour la première étude. Les résultats sont les suivants :
Read 22 tweets
Jun 13, 2018
Et on reprend, avec les résultats. Trois pathologies sont donc à regarder de plus près, le cancer du poumon chez l'homme (91 morts), le cancer du rein chez l'homme (11 morts) et le cancer du foie chez la femme (10 morts).
Intéressons-nous aux risques relatifs pour ces trois cas. Ils sont respectivement de 1,28 [1,03-1,60], 1,12 [0,62-2,02] ry 1,48 [0,68-3,22] en donnant SMR [intervalle de confiance à 95%]. Pour les deux derniers cas, on voit que les intervalles de confiance sont très grand,
principalement à cause du faible nombre de cas (11 et 10 respectivement). On peut donc conclure qu'on ne peut rien conclure, dans un sens (risque accru) comme dans l'autre (effet protecteur). Le cas du cancer du poumon par contre pose question, on y reviendra plus tard.
Read 20 tweets
Jun 13, 2018
Mortalité et moribidité autour d'un centre de stockage de déchets nucléaire de l'ANDRA : Analyse comparative d'études sanitaires et d'article de presse.
#Thread
Au gré de mes pérégrinations twiteresques d'hier soir, je suis tombé sur un gazouillis d'une antenne locale de @francebleu, à savoir @fbleuchampagne. Article retweeté entre autres par @maxence_wp et @francebleu
Le titre de l'article en question : Dans l'Aube, le risque de cancer du poumon est plus élevé autour du centre de déchets radioactifs de Soulaines.
Je me suis dit :"tiens, allons voir ça. C'est du service public, ça doit donc être un article de qualité"
Read 25 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Don't want to be a Premium member but still want to support us?

Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal

Or Donate anonymously using crypto!

Ethereum

0xfe58350B80634f60Fa6Dc149a72b4DFbc17D341E copy

Bitcoin

3ATGMxNzCUFzxpMCHL5sWSt4DVtS8UqXpi copy

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!

:(