#Breaking badaboum...Pourquoi #Trump s'en sortira et les élus républicains n'iront pas au-delà des cris d'orfraie? Réponse dans ce #sondage fiable @CBSNews: 68% des républicains approuvent #Helsinki, 42% ne croient pas à l'ingérence de la #Russie...#CQFD cbsnews.com/news/poll-trum…
2) Avec l'annonce qui vient de tomber où #Trump refuse- après l'avoir considérée- la demande de #Poutine d'interroger des diplomates de #Russie, on peut d'ailleurs considérer la crise post-#Helsinki presque close...
3) Pour la 1ère fois #Trump fut contraint à plusieurs reprises après #Helsinki de se dédire. À cause du désaccord de SES équipes qui ont tracé- pour cette fois- 1 ligne rouge sur #Poutine et la #Russie. Pour les membres de l'administration, l'essentiel est sauf,on peut continuer
4) Bien sûr, cette crise d'#Helsinki laissera des traces car #Trump est apparu faible et complaisant avec #Poutine, puis incohérent. Dans le même sondage @CBSNews, 1 nette majorité d'Américains le désapprouve...
5) MAIS l'épisode d'#Helsinki aura redémontré que le Congrès à double majorité républicaine est totalement inféodé à 1 #Trump qui a capté la base électorale puis le parti...
6) En pleine crise post-#Helsinki, la Chambre républicaine aura ainsi refusé 1 rallonge budgétaire pour la sécurisation des élections et le Sénat bloqué 1 résolution de soutien au renseignement US déstabilisé par #Trump. Tout est dit...
7) #Breaking BADABOUM...Et fort du blanc-seing d'1 Congrès impotent, #Trump vient de demander à #Bolton son conseiller à la sécurité nationale d'inviter #Poutine à Washington...sans prévenir son directeur du renseignement Coats...thehill.com/homenews/admin…
8) #Breaking Oui, vous avez bien lu, se moquant de la controverse post-#Helsinki comme d'1 guigne, #Trump, président des #EtatsUnis vient d'inviter à Washington #Poutine le président de la #Russie qui, selon son renseignement, continue d'attaquer ses structures électorales...
9) #Breaking Et pour vous dire le point où l'on en est, #Coats, directeur national du renseignement nommé par #Trump, a appris de la journaliste @mitchellreports sur scène à Aspen que SON président avait invité #Poutine...#Avoir absolument
10) #Coats DIRECTEUR DU RENSEIGNEMENT US a dit sur la même scène avoir ignoré que #Trump rencontrerait des diplomates russes dans le Bureau ovale en mai 2017 et ne pas savoir que #Poutine et le président US s'étaient dits en tête à tête à #Helsinki. RELISEZ CETTE PHRASE. #dingue
11) En clair: #Coats le directeur national du renseignement qui a ajouté que #Poutine avait pu enregistrer la rencontre à #Helsinki avec #Trump (je le crois aussi mais moi, mon opinion, on s'en fout) est le seul à être allé aussi loin contre le président.
12) Et ce soir,#Coats,vénérable ex sénateur républicain de l'#Indiana,"Bushiste" traditionnel élu dès 1988 que #Trump nomma directeur national du renseignement pour plaire aux élites traditionnelles du parti est sur la sellette,car seul à avoir contredit le président PUBLIQUEMENT
13) En bref, à 17h30 heure de DC, #Trump, après quelques signes de contrition minimaux pour donner au Congrès et à son staff bonne conscience, fort du soutien massif de la base républicaine a décidé de passer en force et d'inviter #Poutine à 1 2nd sommet à Washington...
14)...mais #Trump, en invitant le président d'1 #Russie sous sanctions massives ET après la soumission d'#Helsinki, le fait en méprisant totalement, 1 fois de plus, les avertissements de son renseignement tenu en lisière à l'image de #Coats...
15) Questions pour la nuit:
a) comment #Coats peut-il rester à la tête du renseignement sous #Trump? Il l'a contredit et est écarté d'1 décision vitale
b) Comment #Trump peut-il inviter #Poutine président d'1 puissance ennemie sans la moindre garantie d'arrêt des cyberattaques?
16) Et dernière pour la route vers Morphée: le président des #EtatsUnis #Trump invite donc #Poutine 1 semaine à peine après que la justice indépendante de son pays- enquête #Mueller- a inculpé 12 agents du renseignement russe pour ingérence aux #EtatsUnis. Tout est normal?
#Postscriptum Sur ce je vous laisse, car @Ellie_Sintes, grande philosophe du début XXIe siècle a dit 1 jour (enfin plutôt 1 soir): "Si c'est pour passer mes vacances avec Corentin Sellin ET @realDonaldTrump, je préfère partir seule en club UCPA." 😉😉😊
#Addendum Confirmation de la nuit US: #Trump et la Maison Blanche sont furieux contre #Coats son directeur du renseignement, comment pourrait-il rester après avoir tant contredit le président sur #Poutine? washingtonpost.com/politics/trump…
#Addendum 2...Quand #Rosenstein le no.2 du ministère de la Justice de #Trump annonce lui, à Aspen comme #Coats, que son département informera le public sur les agressions de la #Russie, on peut parler de rébellion de l'état contre SON président...
MAIS si #Rosenstein a brûlé ses vaisseaux, comme #Coats, en prenant le contrepied du président #Trump sur la #Russie, ne pas oublier que l'1 et l'autre sont seuls et virables dans la journée par Trump...washingtonpost.com/world/national…

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Corentin Sellin

Corentin Sellin Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @CorentinSellin

Sep 28, 2018
1) Soyons brefs et factuels dans l'imbroglio #Kavanaugh. Dans 1h30, les 21 membres du comité judiciaire du Sénat voteront pour donner sa recommandation avant le vote de la haute assemblée sur la confirmation du nominé de #Trump. 11 républicains, 10 démocrates...
2) Il n'y a que 2 sénateurs républicains du comité judiciaire Flake (Arizona) et Sasse (Nebraska) à ne pas avoir encore dit s'il votait pour recommander #Kavanaugh. Sasse s'oppose à #Trump sur la méthode pour se construire 1 avenir post 2020 mais sur le fond, 1 conservateur dur.
3) Reste donc #Flake, dont le vote est décisif au comité judiciaire et qui ne sera plus sénateur d'Arizona en janvier. Il peut donc voter en conscience sur #Kavanaugh. Mais lui aussi est 1 opposant sur la méthode à #Trump qui a toujours suivi la logique partisane finalement...
Read 31 tweets
Sep 27, 2018
Sortant de mon après-midi de khôlles et de cours et après avoir regardé le témoignage de #BlaseyFord, je vous le dis comme je le pense: #Kavanaugh est fini. Et ce tweet du très renseigné #Sherman sur #Trump me conforte.
2) Pourquoi #Kavanaugh semble être "mort à l'arrivée" pour la nomination? Car comment imaginer que 50 sénateurs puissent passer outre 1 témoignage précis et si émouvant donné déjà bien avant le choix de #Trump? Le "100% sûre"est insurmontable SAUF SI...washingtonpost.com/politics/kavan…
3)...la seule chance de #Kavanaugh est que les républicains du Sénat choisissent 1 immolation collective ultime pour verrouiller la #CourSuprême au prix d'1 désastre séculaire auprès de l'électorat féminin blanc aux #midterms...Mais ce suicide politique aurait 2 conditions...
Read 31 tweets
Sep 20, 2018
#BREAKING SKYFALL...#Cohen l'ancien avocat"particulier" de #Trump, qui avait décidé de coopérer, a parlé durant des heures avec l'équipe #Mueller. On l'a questionné sur la collusion avec la #Russie. La durée des entretiens signifie qu'il a "balancé",sans aucun doute. #Gamechanger
2) Et de toute évidence, d'après les 1ères infos d'@abcnews #Cohen coopère contre #Trump sans rien avoir exigé en retour, comme le laissait entendre ses déclarations publiques depuis 6 mois, il se retourne contre son ancien patron, par dépit affectif ou amical.
3) #Cohen s'est aussi mis à table face aux procureurs de l'Etat de New York quant aux malversations de la fondation #Trump. Ne pas oublier que cette enquête-là est encore plus dangereuse car hors de portée du pouvoir de pardon présidentiel...
Read 9 tweets
Sep 20, 2018
Phénomène majeur, masqué par l'ère #Trump, déjà noté ici: l'appropriation par de grands milliardaires industriels, surtout des nouvelles technologies, des journaux et #médias US qui restait jusqu'ici la propriété de groupes familiaux "spécialisés" dans la #presse...RT+1 #àlire
2) Jusqu'ici, cette domination des milliardaires US à la tête des journaux US passe assez inaperçue car beaucoup des titres sont plutôt de tradition "libérale", critique envers #Trump (le Washington Post de Bezos, le Atlantic de Jobs etc.)et grâce à des garde-fous déontologiques
3) Mais des amis et financeurs de #Trump (Adelson, Ricketts) ont déjà acheté des journaux et mis au pas des rédactions voire liquider des titres en cas de syndicalisation. A terme, risque d'1 évolution renforcée vers la ploutocratie de la démocratie US. nytimes.com/2017/11/02/nyr…
Read 4 tweets
Sep 19, 2018
#Breaking BADABOUM… 1 livre choc peut en cacher 1 autre mais celui-ci, rédigé par Greg Miller, Pulitzer 2014 pour le @washingtonpost, parle de #Trump, de la CIA et de la #Russie. Les meilleures feuilles ici sont bluffantes. Titre: l'Apprenti. washingtonpost.com/world/national…
2) Passage exceptionnel et sourcé dans ces meilleures feuilles: #Poutine cherchant à convaincre #Trump au téléphone qu'il est victime d'1 complot de sa bureaucratie pour gâcher les bonnes relations souhaitées avec la #Russie...cela éclaire tant de choses.
3) Le titre "The Apprentice" du livre sur #Trump et #Russie est d'après ses bonnes feuilles à double fond. Référence évidente au titre du reality-show TV propulsant Trump à la présidence où il était un homme d'affaires fort, décisionnaire, "en majesté" face à ses "apprentis"...
Read 4 tweets
Sep 19, 2018
#Breaking #Trump muscle le ton et le jeu sur le lien entre exécutif et justice. Dans 1 interview qui s'annonce mémorable à @thehill, il déclare à propos de son ministre Sessions: "Je n'ai pas de ministre de la Justice". #thread thehill.com/hilltv/rising/…
2) Dans la même interview- filmée, #Trump revient sur son incroyable décision de faire déclassifier tous les documents relatifs à l'enquête du #FBI sur son éventuelle collusion avec la #Russie... pour s'y féliciter du mal que cela fera au FBI...thehill.com/hilltv/rising/…
3) Car rappelons que le président US, #Trump, vient donc d'ordonner la déclassification des documents portant sur 1 enquête en cours du #FBI, au risque évident de dévoiler sources, méthodes etc...pour 1 seule raison: cette enquête le concerne. #àlire vox.com/2018/9/17/1787…
Read 9 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Don't want to be a Premium member but still want to support us?

Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal

Or Donate anonymously using crypto!

Ethereum

0xfe58350B80634f60Fa6Dc149a72b4DFbc17D341E copy

Bitcoin

3ATGMxNzCUFzxpMCHL5sWSt4DVtS8UqXpi copy

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!

:(